Que fait Libourne ?

La prolifération d’espèces vivantes comme le moustique tigre présente plusieurs enjeux que la ville de Libourne tente d’abroger.

Pourquoi ?

  • Le Risque Sanitaire

    Potentiellement vecteur de maladies de la dengue, du chikungunya ou du Zika, il présente un risque pour la santé publique.

  • La nuisance quotidienne

    Chaque année, la ville met en place de nombreuses actions afin de lutter contre la prolifération des moustiques. Sur le domaine public, les agents procèdent à une surveillance constante des espaces et au traitement biocide préventif par pulvérisation sur le domaine public.

Aujourd’hui, la ville de Libourne, en partenariat avec Qista va plus loin et créé la météo du moustique pour aider les libournais et libournaises à déterminer plus précisément les temps d’action à mettre en place dans le combat quotidien contre le moustique tigre.

Installation de bornes dans le domaine public

Près de
0
BORNES ANTI-MOUSTIQUES INTALLÉES D'ICI FIN 2023
environ
0
investis depuis 2021 pour la lutte contre les moustiques

Aide dans l’acquisition d’une borne anti-moustique

En 2024, la ville de Libourne a lancé une campagne d’aide dans l’obtention d’une borne à moustique. Cette aide, accessible pour tous les libournais, est égale à 50% du coût total HT pour l’achat d’un piège, à hauteur d’une aide par foyer.

Vous souhaitez acquérir une borne anti-moustique ?

Faites votre demande auprès du service Environnement :
Tél : 05.24.24.23.62
Mail : environnement@libourne.fr

Quels sont les papiers à transmettre ?

  • Une facture acquittée
  • Un justificatif de domicile
  • Un RIB
  • Une ou plusieurs photographies de l’installation

 

Après contrôle de la conformité de l’installation et des justificatifs, l’aide sera automatiquement versée à chaque demandeur

 

⚠️ Sont exclus de l’aide tout dispositif :

  • D’intérieur
  • Ne diffusant pas de produits attractifs
  • Capturant tous les insectes sans distinction
  • Lampes Led, UV, et répulsifs de tous ordres
  • N’utilisant que des insecticides

 

Les demandes seront satisfaites par ordre d’arrivée et jusqu’à épuisement des crédits ouverts au budget de l’année en cours.